ACTUALITÉSSANTÉ

QU’EST-CE QUE LE DROP D’UNE CHAUSSURE ET COMMENT AFFECTE-T-IL NOTRE COURSE?

Valora este artículo

Qu’est-ce que le drop d’une chaussure ? Nous vous expliquons ce qu’est le drop, comment classer les chaussures en fonction de leur drop et comment il influence notre course. L’une des questions les plus fréquentes lorsque l’on cherche des recommandations sur les chaussures de running est la suivante : de quel drop avez-vous besoin ou recherchez-vous ? Pour ne pas vous tromper, voici les détails de ce paramètre de la chaussure.

Le concept de drop (en anglais : chute, dénivelé), parfois appelé « offset » par les marques de chaussures de running, est la différence entre l’arrière (talon) et l’avant (pointe) de la chaussure.

drop chaussure
Drop d’une chaussure de running

Il est important de le mesurer correctement afin d’éviter les erreurs. Il faut tenir compte de la semelle intérieure (amovible dans certains modèles), qu’il est recommandé de retirer pour effectuer la mesure. Vous devez aussi vous assurer que les éléments externes de contrôle ou de contension n’interfèrent pas, comme les lignes directrices que nous commenterons dans de prochains articles.

Par exemple, une chaussure qui a 23 millimètres au talon et 10 à l’orteil, indiquerait un drop de 13 millimètres. La plupart des chaussures sur le marché fluctuent entre des drops de 0 et 13 millimètres. Il est important de souligner que le drop varie également en fonction de la taille de la chaussure, les petites pointures se distinguant davantage. Mais ne vous en faîtes pas, de nombreux modèles ont sa valeur imprimée sur la semelle intermédiaire ou sur la semelle intérieure.

IL NE FAUT PAS CONFONDRE LE DROP D’UNE CHAUSSURE AVEC LE PROFIL

Il ne faut pas confondre avec le profil de la chaussure, qui fait référence à l’épaisseur de la semelle. En ce qui concerne ce paramètre, il convient de noter que les profils de moins de 15 millimètres entraînent généralement une surcharge dans la zone du métatarse (derrière les orteils). De même, les profils de plus de 30 millimètres dans le talon augmentent le risque d’instabilité.

La plupart des chaussures de running sont fabriquées avec plus de matériau dans la zone du talon afin d’amortir et d’absorber l’impact au moment du contact initial du pied avec le sol. Ce point est important chez les coureurs « talonneurs ».

EN GÉNÉRAL, ET PAR RAPPORT AU DROP, NOUS POURRIONS CLASSER LES CHAUSSURES COMME CI-DESSOUS :

8-12 : chaussures très amorties, pour l’entraînement avec beaucoup d’amortissement et pour les premiers contacts ou atterrissages avec le talon ou le milieu du pied (Asics Gel Nimbus, Brooks Glycerin, Nike Zoom Pegasus, entre autres)

4-8 : chaussures plus rapides, également appelées transition vers la course naturelle et recommandées pour un entraînement ou une compétition de qualité (certains coureurs les appellent « flying ») (Saucony Kinvara, New Balance 1080, Adidas Adizero Boston, entre autres)

0-4 : chaussures flexibles et à profil bas (à ne pas confondre avec les chaussures minimalistes, que nous définirons en détail dans un autre post)

Mais… le drop d’une chaussure est-il vraiment si important ? La réponse, basée sur des études scientifiques, est non. Il ne fait aucun doute qu’une grande différence entre le talon et la pointe nous conditionnera le premier appui ou atterrissage du pied sur le sol, dont la synthèse est expliquée dans le tableau suivant.

Chaussures avec drops hauts Chaussures avec drops bas
Facilitent un contact initial de talon Favorisent un premier contact par le metatarse
La cheville réalise une plus grande flexion dorsal La cheville réalise une légère flexion plantaire
Réduisent le travail des muscles fléchisseurs plantaires (mollets y soléaire principalement) Augmentent l’activation des muscles fléchisseurs (mollets y soléaire principalement)

COMMENT LE DROP AFFECTE-T-IL LA COURSE?

En théorie, les drops hauts favorisent un premier contact ou un atterrissage avec le talon, tandis que les drops bas permettent un atterrissage plus antérieur. De plus, la biomécanique du genou et de la cheville est généralement différente, ce qui modifie la technique de course. Les drops bas produisent plus de flexion du genou, moins de flexion dorsale de la cheville, augmentent le travail à la cheville (il est courant de surcharger les mollets et la semelle lors du premier entraînement avec des drops bas) et le réduisent au niveau du genou (ce détail est important, car les coureurs ayant des problèmes de genou pourraient le protéger en utilisant des chaussures avec des drops bas). Un autre aspect qui est souvent affecté par un drop bas est l’amplitude de la foulée, qui diminue, et la fréquence qui augmente.

En termes d’économie de course, les articles publiés dans les magazines spécialisés rapportent qu’il n’y a pas de différence entre les drops de 4 millimètres et de 0 millimètre. Des études scientifiques indiquent également que le drop se comporte différemment lorsqu’on court sur un tapis roulant par rapport au sol.

VOUS PENSEZ À CHANGER VOTRE DROP ?

La chose la plus importante à garder à l’esprit est que tout changement de drop doit s’accompagner d’une modification de la technique de course, ainsi que d’une adaptation progressive. Vous ne devez pas conserver les mêmes kilomètres ou le même programme d’entraînement. Il est également important de souligner qu’elle doit être individualisée, car chaque coureur peut s’adapter de différentes manières et à différents moments.

En conclusion, chers coureurs, nous voudrions souligner que le drop n’est pas un aspect fondamental. Nous devons cependant en tenir compte sous deux aspects : les modifications de la biomécanique liées à l’augmentation du travail articulaire et musculaire de la cheville et à la diminution du genou (drops bas) et les modifications de la technique de course (foulée et fréquence).

Previous post

GUIDE DE POINTURES DES PRINCIPALES MARQUES DE RUNNING

Next post

SAUCONY GUIDE 13, LES CHAUSSURES PRONATRICES DE LA MARQUE POUR 2020

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *